Refonder la République

Le sous-thème 1 sur Refonder la République fait partie du troisième thème du programme de troisième. La classe de 3e  donne aux élèves les clefs de compréhension du monde contemporain. Elle permet de montrer l’ampleur des crises que les sociétés françaises, européennes et mondiales ont traversées. Mais aussi les mutations sociales et politiques que cela a pu engendrer. Le thème 3 aborde Les Françaises et les Français dans une République repensée.

Françaises et Français dans une République repensée

Le thème aborde l’histoire de la France dans ses aspects politiques et sociaux de la Libération aux années 1980. En 1944 les femmes obtiennent. Les années 1980 sont marquées par une alternance rapide, mais régulière, au sein de la Ve République.

L’expression de « République repensée » renvoie à deux périodes essentielles. La première est la période 1944-1947. Le programme du Conseil National de la Résistance (15 mars 1944) initie une refondation de la République. Elle, prend un sens plus social, et une nouvelle République voit le jour en 1946, non sans difficultés. 1947 marque la fin définitive de l’union de la Résistance avec l’entrée dans la guerre froide.

La seconde période est la période 1958-1962. En 1958 et 1962, la Ve République du général de Gaulle instaure des institutions et des pratiques démocratiques renouvelées. Elles se stabilisent et sont capables de permettre l’alternance (1981) et de supporter la première cohabitation (1986-1988).

La référence explicite aux « Françaises et aux Français » invite à mettre l’accent sur une histoire mixte de la société. Celle-ci est d’autant plus importante que la place et les droits des Françaises dans la société évoluent fortement. D’autre part, on s’interroge sur la place de la jeunesse ou de la population immigrée.

Problématique : comment une République renouvelée fait-elle face aux transformations de la société française depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’aux années 1980 ?

Ce thème concerne la mise en place des éléments fondateurs de la République et de la société française actuelle. De plus il rend compte de l’approfondissement démocratique et social de la République française. Enfin, il questionne les relations entre les faits politiques et les faits sociaux.

Refonder la République, redéfinir la démocratie

En France, la Libération autorise la restauration de la légalité républicaine dans une dynamique de refondation. La République intègre politiquement les femmes. L’important programme de réformes du Conseil national de la Résistance prolonge et complète celui du Front Populaire. Il élargit la démocratie dans un sens social.

Après l’effondrement de 1940 et l’affirmation du régime de Vichy, la Résistance élabore un projet de refondation démocratique. Elle introduit l’idée de démocratie sociale en incluant la construction d’un État-providence. Mais aussi la volonté de renforcer la place de l’État.

Si l’on y ajoute l’attribution du droit de vote et de l’éligibilité aux femmes. C’est donc un élargissement et une modernisation de la République qui sont initiés par les grandes réformes de la Libération. La démocratie a été approfondie et est devenue plus sociale. Le suffrage est véritablement universel puisqu’il est étendu aux femmes et de nouveaux droits sociaux sont affirmés dans la Constitution.

Ressources