Principe de l'EEDEDA Le principe de l'EEDEDA Deux productions autour d'un dossier

L’EEDEDA s’organise autour d’un dossier que le candidat doit traiter dans une dimension scientifique et pédagogique.

L’EEDEDA comporte des consignes et un corpus documentaire. Les consignes sont plus ou moins explicites quant aux étapes à conduire, mais précisent bien la finalité : une séquence de cours. Le corpus de documents est en rapport avec le programme au concours. Le tout est en lien direct avec les programmes d’enseignement de la voie professionnelle.

Les compétences attendues sont à la fois scientifiques, didactiques et pédagogiques. En effet, à partir d’un dossier constitué de plusieurs documents portant sur l’un des thèmes des programmes de la voie professionnelle et en lien avec le programme du concours, le candidat doit réaliser un commentaire d’un ou deux des documents du sujet, signalé(s) dans celui-ci comme devant faire l’objet de ce commentaire, à partir d’une problématique explicite, proposer une séquence pédagogique intégrant l’utilisation de tout ou partie de ces documents ».

A partir de ces ressources, le candidat est invité à suivre une démarche clairement attendue. Après la présentation, il doit conduire une analyse et à une contextualisation et critique des documents de natures variées. Ensuite, il formule une problématique de séquence en tenant compte des programmes d’enseignement. En plus, s’ajoutent la définition des contenus à transmettre en cohérence avec les programmes et le choix des ressources. Enfin, il établit le projet de séquence. C’est à dire qu’il présente le nombre d’heures consacrées, les compétences visées, les documents utilisés, les activités proposées aux élèves, et la place de la parole professorale.

Les compétences attendues dans l’EEDEDA consistent à préparer un enseignement au niveau de la séquence.