Préparer le CAPES interne Histoire-Géographie

Préparer le CAPES interne Histoire-Géographie comporte une part d’incertitude. En effet, différents éléments peuvent venir perturber une préparation sereine : le travail, la vie de famille et la volonté également de se consacrer un peu de temps pour soi. A cela vient s’ajouter les impondérables de la vie quotidienne : Covid, confinement… avec tout son lot de perturbation dans une préparation efficace.

L’organisation, la méthodologie et l’entrainement sont répartis tout au long de la préparation. Voici l’exemple de la préparation au CAPES interne dans le cadre de la formule par abonnement.

La première séance est un entretien gratuit par téléphone. Il permet de faire connaissance et de faire le point sur le parcours personnel et sur les besoins. Ceux-ci peuvent porter sur la méthodologie, le stress (manque de confiance en soi ; le syndrome de l’imposteur), les contraintes de temps, d’organisation personnelle etc. A l’issue de cet entretien, vous recevez par mail une proposition d’organisation adaptée à vos besoins.

La durée de chaque période dépend du concours préparé et de la date d’entrée dans la préparation proposée par Cours & Concours. En effet, plus la préparation commence tôt, plus on a le temps de travailler en profondeur tout en écartant le stress. Cependant, les dates des épreuves d’admissibilité et d’admission sont impératives. Aussi, les dernières périodes sont définies par ces moments-là.

Tout au long de votre préparation vous êtes accompagnés. Le contact est maintenu par téléphone, mail, visio conférence… et vous permet de progresser pour atteindre le niveau attendu par les épreuves du concours.

Quatre étapes pour préparer le CAPES interne Lettres-histoire

La période 1 pose les bases de la préparation à proprement parler : organisation du temps sur la semaine, sur les 4 périodes du concours et sur l’ensemble du parcours jusqu’au résultat final. Les candidats revoient les quelques éléments indispensables à une bonne préparation (fiches de cadrage, rapports de jury, fiches Eduscol). La période se termine quand les différents éléments sont posés.

La période 2 aborde la méthodologie des épreuves. Des cours et des ateliers permettent de travailler toutes les composantes des épreuves (analyse de sujet, rédaction de paragraphe, construction d’un croquis etc.) C’est l’occasion de faire le point sur les connaissances et leur maîtrise. Cette période est assez longue et met en jeu la motivation. En effet, l’acquisition des connaissances demande du temps !

La période 3 met en œuvre les connaissances à travers les épreuves attendues à l’écrit. C’est l’occasion de vérifier et de valider les savoir et savoir-faire acquis. Pour cela, les candidats peuvent travailler sur des sujets correspondant aux épreuves au concours. Les copies produites peuvent être corrigées et selon les résultats on revient sur les éléments encore à maîtriser. La fin de cette période est marquée par les épreuves d’admissibilité qui se déroulent à l’écrit.

La période 4 prépare les épreuves orales. Ces épreuves sont particulièrement stressantes car les candidats font face au jury. En outre, les enjeux sont importants car les épreuves orales sont en fait l’équivalent d’un entretien d’embauche. Et personne ne veut échouer ! Les entrainements se font sur des sujets qui sont travaillés dans toutes leurs attentes : niveau scientifique, pédagogique et didactique. A chaque sujet travaillé, correspond une restitution en temps réel. Elle se fait en visio conférence et se déroulent en trois temps : votre exposé, des questions et un bilan.