Les trois points clés pour réussir sa dissertation.

La dissertation est une exercice exigeant et rigoureux

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

La dissertation est un exercice exigeant qui demande de maîtriser au moins trois points clés.

« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». Cette parole de Boileau rejoint tout à fait l’exercice de la dissertation. C’est l’exercice roi en France car c’est le plus complet. Cependant, c’est aussi le plus difficile. En effet, il demande de faire étalage de connaissances afin de montrer sa bonne culture sur le sujet posé, mais aussi d’avoir le recul du « scientifique » qui maîtrise son sujet et sait le replacer dans un contexte plus vaste. De ce fait, la dissertation est souvent un exercice que l’on évite, préférant se rabattre sur une analyse de documents, faussement plus simple. Pourtant réussir une bonne dissertation demande de bien maîtriser trois points différents.

Ecrire est essentiel pour exprimer clairement des idées et une démonstration

1. Démontrer quelque chose.

Disserter c’est démontrer quelque chose.

La dissertation ne vous demande pas uniquement de plaquer des connaissances. Ça c’est la composition, où l’on récite son cours, ou du moins le souvenir que l’on en a ! La dissertation demande de donner du sens, c’est-à-dire, de donner de la profondeur aux connaissances. Pour cela il est nécessaire de définir une problématique ! Elle pose une question montrant l’enjeu du sujet. Cependant, cet aspect-là est surtout un problème pour les candidats qui doivent poser une question pertinente. Poser une question ne veut pas dire réécrire le sujet sous la forme d’une question !! Il faut évidemment aller plus loin et interroger le sujet avec les enjeux que l’on retrouve dans le raisonnement.

Pour cela la démonstration se trouve dans le raisonnement.

Le raisonnement se retrouve dans le plan au niveau des idées des différentes parties. En effet, les idées abordées dans les parties doivent pouvoir être reliées entre elles par des connecteurs logiques et faire apparaître le raisonnement suivi. Ainsi, la logique du raisonnement se trouve dans le plan détaillé. La lecture de celui-ci fait apparaître la logique de la démonstration. Si les titres des parties peuvent être lus et reliés entre eux par des connecteurs logiques, alors c’est gagné ! Sinon, il faut revoir le plan et/ou les intitulés des parties.

De la même manière, les sous-parties sont aussi concernées.

Les sous parties doivent aussi être reliées entre elles par des connecteurs logiques. Ces connecteurs logiques sont : « mais, donc, ainsi, par contre, cependant, en effet, de ce fait… ». En fait, ce sont des mots qui permettent de construire un lien (de complémentarité, d’opposition…) entre les informations. Ce point-là est très important car en l’absence de connecteur logique la démonstration est absente et les informations sont tout simplement énumérées. Or une démonstration ne peut pas se faire par accumulation : accumuler n’est pas démontrer !

2. Construire un devoir équilibré.

L’équilibre de la dissertation est sur le fond et sur la forme.

Dans le fond les idées abordées et les arguments mis en avant doivent être équitablement répartis sur l’ensemble du devoir. Il n’est pas question d’avoir une partie bien argumentée et deux autres squelettiques. D’autre part, dans la forme, les parties doivent avoir la même longueur pour ne pas privilégier une partie au détriment des autres. En effet, les déséquilibres éventuels montrent que le raisonnement n’est pas bien construit et/ou que l’on ne maîtrise pas tout son sujet. A noter enfin que chaque partie doit avoir le même nombre de sous-parties que les autres !

Pour cela, on peut synthétiser ou développer.

Si un passage de la dissertation est trop long, alors il faut le synthétiser en allant à l’essentiel. Inversement, des informations incomplètes demandent un développement. Pour cela, il est possible d’ajouter un autre exemple dans une sous partie, ou alors de proposer un schéma, ce qui est bien accepté dans une dissertation de géographie. En effet le schéma permet de montrer une organisation spatiale en utilisant un langage visuel qui permet de s’exprimer de manière différente. Ce langage visuel cartographique est celui du géographe.

Cela implique de retravailler le plan détaillé.

Le plan détaillé est l’échelle à laquelle le devoir peut être retravaillé dans son ensemble. Le plan détaillé est composé du titre, des parties et des sous parties (éventuellement accompagné des exemples sous la forme de listes). Le plan détaillé donne une vision d’ensemble du devoir, tant dans le fond (les idées, la démonstration) que dans la forme (longueur, exemples…). De ce fait, la construction du plan détaillé est le seul moment où l’on a une vision d’ensemble de la production. On y perçoit toute la logique mise en œuvre. 

3. Soigner l’introduction et la conclusion.

Introduction et conclusion sont les parties essentielles d’une bonne dissertation.

Au risque de redire ce que l’on sait, l’introduction permet le passage du sujet à la problématique associée à un raisonnement. On entre dans une démonstration, en allant du sujet à la problématique. Inversement la conclusion permet de faire le point et le bilan sur ce qui a été développé avant de répondre à la problématique.

En effet, elles sont construites de manière symétrique.

L’introduction définit les termes du sujet et en déduit la problématique de manière claire donnée. Quant au raisonnement, il est exprimé dans l’annonce du plan sous la forme d’une phrase ou deux : elles relient les idées des parties par des connecteurs logiques.

De ce fait, introduction et conclusion sont rédigées au brouillon.

En effet l’introduction et la conclusion exigent de ne rien laisser au hasard et à l’inspiration du moment. En allant à l’extrême, le devoir peut être lu uniquement à travers son introduction et sa conclusion. Ces deux parties encadrant le devoir apportent l’ensemble des informations dont on a besoin à partir du sujet. Par contre, le reste de la dissertation n’est que détails et précisions. Il est donc rédigé directement sur la copie à partir du plan détaillé.

En conclusion, maîtriser la dissertation demande donc de maîtriser trois éléments : proposer une démonstration à travers un plan équilibré en soignant l’introduction et la conclusion. Pour y arriver, il est indispensable de s’entraîner et de tenir compte des conseils et remarques. Mais, une fois ces différents éléments maîtrisés et mis en œuvre, la dissertation devient presque un exercice plaisant. Par contre, un autre problème se met en place : la gestion du temps qui file très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suivre des cours pour le capes

Aller en cours pour le CAPES

Suivre des cours pour le Capes est indispensable pour qui veut réussir le concours. Certains sont obligés d’y aller en tant qu’étudiants. Mais c’est aussi

Read More »

Projet CAPES

Vous avez le projet de préparer le concours du CAPES  ?

Vous ne savez pas comment vous y prendre ?

connaissances, méthodologies vous font défaut ?

Nous avons des solutions pour vous aider.

Réservez une séance individuelle gratuite pour faire le point sur votre projet et le mener à bien.

your dreams come to life

Lorem ipsum dolor sit amet, cons ectetur adipis cing elit, sekido alor eiusmod oplot tempor alor incididunt labore et dolore magna epoyt aliqua erolp shulp sed adip lrty opti iscing diam donec facilisi nullam vehicula ipsum atdi arcu cursus off vitae congue amet estyt.

About
DESIGNFORM

Lorem ipsum dolor sit amet, conse ctetur adipcing elit off sedllo eiusmod rfty tempore incid dunt ulat labore elret herrty dolore malgna aliqua Uiot enim aled minim sit amet
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipng elit sed dllpora eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua at renean sed alorty off adipiscing diam donec lory dacilisi nullam vehicula ipsum a arcu cursus vitae congue sit amet est placerat in egestas pharetra sit amet aliqua. Amet massa vitae tortor condimentum lacinia quis. Est placerat in egestas alot erat imperdiet sed euismod. maecenas ultricies mi eget mauris. faucibus purus in massa tempor nec feugiat nisl pretium fusce.

Jackson Miller

"

interior designer // owner

Jackson Miller

I believe that every design is personal. The connection we have with clients determines how the projects will look at the end of the design process. We must understand the clients and bond with them, be a part of their dream. Their dream is our dream.

Rene Walker

Designer

Molly Dunn

Designer

James Dixon

Designer

Contact