Le principe de l'ASE

L’ASE au CAPES interne est une épreuve particulière. En effet, elle combine les connaissances universitaires, leur mise en œuvre et une approche critique. Autrement dit, elle demande de bien maîtriser son sujet et de mettre en avant son expérience. Mais les temps de prépration (2 heures) et de présentation (15 minutes) sont très courts et ne permettent pas de développer. 

L’épreuve est complète car le jury vous attend sur les trois pôles de la transposition didactique : connaissances scientifiques (thèmes en HG), pédagogiques (les programmes donnés dans le BO), ainsi que sur le public à qui elles sont destinées. L’épreuve permet :

  • D’aborder la démarche de la transposition didactique à travers l’analyse de votre démarche d’analyse du sujet donné.
  • Elle fait appel à des connaissances scientifiques mises à jour.
  • Demande d’avoir un regard critique sur les connaissances mises en œuvre.
  • Vérifie la mise en œuvre des savoirs à enseigner.
  • De montrer la maîtrise de l’usage des manuels scolaires avec le regard critique. En effet ils ne sont que des exemples de transposition didactique et non pas des modèles à reproduire !
  • L’évaluation est au cœur du métier de l’enseignant car elle permet de vérifier les acquis des élèves.
  • Durée de la préparation de l’épreuve : 2 heures
  • Durée totale de l’épreuve : 1 heure maximum (exposé : 15 minutes maximum ; entretien : 45 minutes maximum)
  • Coefficient 2

L’épreuve consiste en une analyse d’une situation d’enseignement. Cette épreuve comporte un exposé suivi d’un entretien avec les membres du jury. L’épreuve se déroule dans la discipline, histoire ou géographie, non choisie par le candidat pour l’épreuve d’admissibilité.

L’épreuve prend appui sur un dossier proposé par le jury. Le dossier comprend des documents nécessaires à la préparation d’une leçon, des supports d’enseignement et des productions liées aux pratiques de la classe. Il précise le niveau d’enseignement (collège ou lycée) auquel la situation d’enseignement doit être abordée.

L’entretien a pour base la situation d’enseignement proposée par le dossier et est étendu à certains aspects de l’expérience professionnelle du candidat : connaissance du système éducatif, autres enseignements susceptibles d’être assurés par le professeur (discipline non évaluée dans le dossier : histoire ou géographie ; éducation civique ; éducation civique, juridique et sociale).

Lors de l’entretien, dix minutes maximum pourront être réservées à un échange sur le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle établi pour l’épreuve d’admissibilité, qui reste, à cet effet, à la disposition du jury.

L’épreuve est notée sur 20. Une note globale égale à 0 est éliminatoire.