Cours & Concours
Rechercher
Se lancer dans la RAEP
Se lancer dans la RAEP demande d'abord et avant tout de s'organiser dans le temps et l'espace.

Partager cet article

La RAEP est la première épreuve quand on présente un concours interne. Construire la RAEP consiste à produire un dossier en deux parties : le parcours professionnel puis un exemple de projet d’enseignement. Le tout ne paraît pas difficile au regard des consignes d’Eduscol, mais demande beaucoup de rigueur et de temps. C’est pourquoi il est important de poser les bases et les repères nécessaires pour travailler le concours sur la durée.

Se lancer dans la RAEP

La RAEP est l’épreuve d’admissibilité du concours interne. C’est donc un enjeu important car elle définit et conditionne la suite du concours. En effet produire une RAEP parait simple au regard des informations et des conseils donnés sur Eduscol. Mais cela devient rapidement complexe du fait des enjeux, du recul ainsi que de la didactique et de la pédagogie à maîtriser. Par ailleurs, le risque est grand de laisser trainer sa production et de ne pas la finir par manque de temps ou de motivation. Cela d’autant plus que la « pression » de l’échéance est absente car on travaille chez soi où les distractions sont très présentes !

La RAEP comporte deux parties différentes mais complémentaires. Le parcours professionnel demande de présenter les compétences acquises qui sont attendues dans le monde de l’enseignement. De son côté, le projet pédagogique est un exemple de préparation et de mise en œuvre d’un enseignement de manière concrète. Or cela implique de rester dans une approche professionnelle. En effet on ne raconte ni sa vie ni ce que l’on fait avec les élèves. La RAEP n’est pas une récompense pour avoir bien travaillé, mais un document mettant en avant vos compétences.

La RAEP est le point de départ de la préparation du concours interne. Elle doit donc être préparée avec soin. C’est l’occasion de poser les bases et l’organisation de travail dont on a besoin pour les mois qui viennent. En effet, une fois la RAEP terminée, il faudra compléter ses connaissances et se préparer aux épreuves orales. Ainsi, les efforts faits maintenant porteront leurs fruits dans un an environ. Cela implique donc de regarder loin devant et de se mettre au travail pour avancer dans son projet. En effet, la préparation du concours est un travail qui se fait dans la durée, ce qui implique de conserver la motivation tout au long des semaines. 

Une Master Classe et une séance

Cette Master Classe « se lancer dans la RAEP » aborde plusieurs points :

  1. Les étapes du concours interne. Particularité des concours internes. Deux à trois épreuves. Un calendrier décalé. Une préparation adaptée. Des attentes particulières. De son côté, l’admission comporte un nombre d’épreuves correspondant aux valences que vous serez amenés à enseigner. Les étapes de la préparation au concours.
  2. Des pistes d’organisation sur l’ensemble du concours, sachant que la RAEP en est la première étape et épreuve.
  3. Les outils dont vous avez besoin pour la RAEP mais aussi la suite de la préparation du concours.
  4. Les composantes de la RAEP. Ce qu’est la RAEP et la manière de la travailler.

La Master Classe est complétée par une séance en ligne et en visio le 19 juin à 15 heures (heure de Paris). Elle permettra à ceux qui s’y seront inscrits de poser leurs questions pour davantage de précisions ou d’explications au regard de leur situation.