Le commentaire de documents : 3 étapes pour dégager les thèmes d’analyse

Les enjeux du Sahara

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Les thèmes d’analyse du commentaire de documents posent souvent problème aux candidats lors de cette seconde épreuve du CAPES externe. En effet trouver les thèmes d’analyse des documents, et donc de la manière d’appréhender le sujet, peut paraître difficile. A tel point que des candidats en font l’impasse, aussi bien dans la présentation que dans l’analyse. Pourtant, il est possible de trouver ces thèmes en quelques minutes, simplement en lisant le sujet et la liste des documents fournis.

Les exemples que nous prendrons sont basés sur le sujet de géographie donné au CAPES externe en 2019 : « Nords et Suds en Afrique du Sahel et du Sahara à la Méditerranée ».

1.    Analyser le sujet du commentaire de documents

L’analyse du sujet n’est pas propre au commentaire de documents. On la retrouve aussi dans la dissertation où la problématique peut être définie en trois étapes. En effet, la lecture attentive du sujet permet de faire émerger les notions sous-jacentes et de les relier à des notions plus vastes et donc des connaissances. Elles ne sont pas forcément dans les documents, mais permettent de lire ceux-ci de avec le regard critique qui convient. C’est une étape essentielle dans le commentaire de documents. Par exemple, le sujet donné en 2019 aborde deux éléments :

Le thème du développement.

Les notions de Nord et de Sud sont abordées directement. Elles sont même donnés au pluriel, ce qui marque à la fois une diversité et une quantité. Il y a peut-être plusieurs types de nords/suds mais il y en a aussi en nombre ! On peut garder à l’esprit que ces disparités renvoient à des échelles variables. L’analyse peut donc aussi être envisagée selon une approche multiscalaire, ce qui ajoute une troisième dimension au sujet.

Cette distinction nord-sud est discutable. La limite fait le tour du monde et sépare les Etats en deux parties. Les pays riches et développés sont au Nord et les pays pauvres au sud ! Cette limite est bien pratique mais ne tient pas la route très longtemps. En effet, dans le cadre du développement, les pays émergents, les BRICS, puis les Lions africains sont autant de repères sur la route du développement. Inversement les PMA mis en avant par l’ONU sont laissés pour compte notamment sur le continent africain.

D’autre part, les disparités Nords-Suds se retrouvent à toutes les échelles. Au sein des grands espaces géopolitiques que sont l’Ue ou l’Alena, les disparités entre les Etats sont notables. Il en est de même à l’échelle des Etats, des villes et des régions où les disparités sont aussi présentes et s’expriment à travers des paysages différents. Ces approches multiscalaires se retrouvent sur le continent africain comme le montrent les documents.

Le territoire du Sahara

Le sujet nous en donne les limites de manière précise en direction du nord (la Méditerranée) mais plus floue vers le sud (le Sahel). Ce rivage sahélien s’étire sur quelques centaines de kilomètres d’épaisseur entre le désert et les espaces de la savane devenant progressivement arborée. Les limites de ce Sahel sont fluctuantes selon les saisons. Mais dans la durée, le Sahel a tendance à se mouvoir en direction du Sud. Le désert gagne du terrain et s’agrandi de part et d’autre du Tropique.

Pourtant le territoire délimité est discutable. En effet, l’espace désertique se prolonge en direction de l’Est, traverse la mer Rouge qui sert de limite au continent africain, pour se prolonger en direction du Moyen-Orient. D’autre part, les limites nord ne correspondent pas exactement à la Méditerranée. En effet, l’essentiel du territoire du Maroc se trouve sur la côte Atlantique. Il en est de même de la Mauritanie dont l’ancrage est dans le Sahara mais l’ouverture se fait là aussi sur l’Atlantique.

La Méditerranée peut être interprétée comme une interface entre l’espace saharien et des pays du nord, développés et industrialisés. Mais la Méditerranée est aussi une mer mettant en relation des territoires différents, du nord comme du sud avec des villes qui sont comme « des grenouilles autour d’une mare ». Les espaces géopolitiques comme l’Union pour la Méditerranée ou les partenariats européens relient une partie du Sahara avec des Etats du nord. L’approche du sujet peut donc faire apparaître des liens avec d’autres territoires. C’est la quatrième dimension du sujet. 

Cette démarche d’analyse du sujet rejoint la méthodologie de la dissertation. Elle est valable aussi bien pour la géographie que pour l’histoire.

2.    Analyser chaque document

Une fois le sujet analysé, on peut lire la liste proposée dans le commentaire de documents à notre disposition. Cette lecture doit permettre de confirmer et de compléter l’analyse du sujet à travers la diversité des documents.

Lire la liste des documents

Les documents 1 et 2 confirment l’approche au-delà du Sahara en prenant en compte des pays du Nord à l’échelle européenne et mondiale.

Les documents 3 et 4 abordent les disparités à deux échelles : un Etat (le Niger) et une ville (Alger, à travers ses différents quartiers). Le Niger est abordé dans ses relations villes-campagnes, les premières ayant un niveau de développement plus poussée que les secondes. D’autre part, la notion de flux est intéressante.

Le document 5 met en avant l’idée d’émergence et donc l’évolution du développement dans le temps et en certains endroits.

Le document 6 aborde l’idée d’un brassage, de flux, mais aussi d’instabilité, à travers la notion de crise. Cette dernière peut être interprétée comme la confirmation des difficultés propres au Sud (à la fois comme cause et comme conséquence). Mais une crise est aussi un passage, un changement mettant en avant des dynamiques et entrainant des mutations.

Le document 7 est un paysage. Cette représentation de l’espace est un des outils du géographe au même titre que la carte (document 1). Sans rentrer dans le détail de ce qu’est un paysage, on peut retenir que celui-ci est la partie visible de forces sous-jacentes exercées sur un territoire donné. On peut y voir des traces de changements et de mutations.

Le document 8 aborde le Maroc à travers l’idée d’un développement, à l’opposé du Niger qui semble englué dans la pauvreté. Or le Maroc est situé au nord su Sahara, au contact de la Méditerranée et des flux commerciaux mondiaux, notamment en direction de l’Europe. Inversement, le Niger, situé au Sud, est tourné vers le Sahara et le Sahel ! Faut-il alors voir un gradient en matière de développement allant d’un nord plus riche vers un sud plus pauvre ?

Relever les informations des documents

Une fois cette lecture faite, on peut entrer dans une approche plus précise de chacun des documents. Pour cela, on relève 5 informations différentes et complémentaires au fur et à mesure d’une lecture plus attentive des documents.

Le tableau d’analyse de documents ci-dessous permet de regrouper les informations.

Commentaire de documents : tableau d'analyse

Ces deux premières étapes sont assez rapides, sauf pour ce qui concerne la lecture à proprement parler. Cependant, elles permettent d’avoir une approche globale du corpus documentaire et de poser quelques pistes concernant les thèmes d’analyse.

3.    Les liens dans le commentaire de documents

Dans l’épreuve du commentaire de documents la lecture du sujet et des documents permet d’avoir en tête l’ensemble du corpus et de ses attentes. Cette dernière étape dégage les thèmes d’analyse pour aborder le sujet dans la partie scientifique de la production.

Tous les documents sont reliés

Les documents sont liés au sujet qu’ils viennent éclairer sur une approche précise comme l’a montré la simple lecture de ceux-ci dans l’étape 2. Cependant les documents sont aussi tous reliés entre eux. Ils partagent des points communs dans les informations relevées dans le tableau précédent. Ainsi les documents 1 et 6 sont des cartes (ou croquis). Les documents 4 et 5 sont des textes etc. mais ces liens par la nature même des documents sont pauvres et n’apportent pas grand-chose.

Il faut rechercher les liens entre les documents dans les idées et les informations mises en avant. Les liens entre les documents sont de trois ordres et ils peuvent être :

  • Identiques. Dans ce cas, les documents disent la même chose.
  • Complémentaires. Les documents abordent deux informations qui se complètes. Cela peut concerner les échelles, mais aussi les idées qui sont données.
  • Opposés. Les documents abordent des informations qui se contredisent sur le point mis en avant.

Par exemple, les document 1 et 6 sont identiques quant à leur nature (deux cartes) mais complémentaires dans les territoires couverts et les flux mis en avant. Alors que le document 1 présente des flux allant de l’Europe vers l’Afrique du nord, le document 6 présente des flux internes à cette région du Sahara. Ceux-ci aboutissent à des flux en direction du nord sous la forme de ces réfugiés venant demander asile et protection. Donc le document 1 présente des flux de richesse du nord vers le sud alors que le document 6 présente des flux de pauvreté du sud vers le nord.

Des thèmes possibles

Ces trois premiers moments de lecture plus ou moins approfondie ont permis de dégager des thèmes d’analyse du commentaire de documents, reflet du développement de l’Afrique :

  • Un territoire globalement en marge de flux de la mondialisation
  • Un développement ponctuel et très localisé
  • Une insertion par les ressources et la proximité des territoires
  • Des flux, reflet des disparités
  • Un développement inégal selon les territoires
  • On peut aussi envisager une approche multiscalaire : Monde/Sahara (région)/Localement (Etats, villes).

Ces trois étapes ont aussi permis de formuler des problématiques propres à ce territoire. En effet, le sujet fait référence à l’Afrique qui sert à la fois à localiser le Sahara (on ne sait jamais !), mais aussi faire référence au continent. Cette approche permet de construire des liens avec les autres territoires mondiaux cités dans les divers documents, dont le numéro 2. En effet, l’Afrique est considérée comme particulièrement pauvre au niveau mondial. De ce fait, les quelques poches de développement en Afrique peuvent être lues comme la confirmation de la rareté du développement, ou alors comme l’idée que l’émergence est déjà là, en quelques endroits, et que ces poches de richesses sont l’Afrique de demain.

Trouver les thèmes d’analyse du commentaire de documents

Trouver les thèmes d’analyse pour le commentaire de documents n’est pas compliquée en soit. Elle comporte trois étapes :

  1. Analyser le sujet avec ses notion
  2. Relever les idées dans les documents
  3. Croiser les informations

Cependant, cette démarche demande :

  • Des connaissances. Ce sont elles qui permettent de lire et analyser correctement le sujet dans toutes ses dimensions et en profondeur.
  • De la concentration car c’est le seul moment de l’épreuve où l’on a l’ensemble des informations en tête. La moindre distraction remet alors en cause la perception que l’on peut avoir de l’ensemble.
  • De l’entraînement. Analyser un sujet et y trouver les informations et notions auxquelles il fait référence demande de l’entrainement. Aussi, pour vous entraîner, vous trouverez des sujets d’analyse de documents en histoire et en géographie sur Prépa-Capes.

Et si vous êtes perdus, vous pouvez toujours réserver une séance de coaching gratuit pour faire le point et trouver des solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suivre des cours pour le capes

Aller en cours pour le CAPES

Suivre des cours pour le Capes est indispensable pour qui veut réussir le concours. Certains sont obligés d’y aller en tant qu’étudiants. Mais c’est aussi

Read More »

Projet CAPES

Vous avez le projet de préparer le concours du CAPES  ?

Vous ne savez pas comment vous y prendre ?

connaissances, méthodologies vous font défaut ?

Nous avons des solutions pour vous aider.

Réservez une séance individuelle gratuite pour faire le point sur votre projet et le mener à bien.

your dreams come to life

Lorem ipsum dolor sit amet, cons ectetur adipis cing elit, sekido alor eiusmod oplot tempor alor incididunt labore et dolore magna epoyt aliqua erolp shulp sed adip lrty opti iscing diam donec facilisi nullam vehicula ipsum atdi arcu cursus off vitae congue amet estyt.

About
DESIGNFORM

Lorem ipsum dolor sit amet, conse ctetur adipcing elit off sedllo eiusmod rfty tempore incid dunt ulat labore elret herrty dolore malgna aliqua Uiot enim aled minim sit amet
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipng elit sed dllpora eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua at renean sed alorty off adipiscing diam donec lory dacilisi nullam vehicula ipsum a arcu cursus vitae congue sit amet est placerat in egestas pharetra sit amet aliqua. Amet massa vitae tortor condimentum lacinia quis. Est placerat in egestas alot erat imperdiet sed euismod. maecenas ultricies mi eget mauris. faucibus purus in massa tempor nec feugiat nisl pretium fusce.

Jackson Miller

"

interior designer // owner

Jackson Miller

I believe that every design is personal. The connection we have with clients determines how the projects will look at the end of the design process. We must understand the clients and bond with them, be a part of their dream. Their dream is our dream.

Rene Walker

Designer

Molly Dunn

Designer

James Dixon

Designer

Contact