Habiter un espace de faible densité à vocation agricole

Habiter un espace de faible densité à vocation agricole est le premier sous-thème du thème 2 du programme de géographie de la classe de sixième. La notion d’habiter est centrale au cycle 3 ; elle permet aux élèves de mieux cerner et s’approprier l’objectif et les méthodes de l’enseignement de géographie. En géographie, habiter ne se réduit pas à résider, avoir son domicile quelque part. En effet, s’intéresser à l’habiter consiste à observer les façons dont les humains organisent et pratiquent leurs espaces de vie. Ainsi, l’étude des « modes d’habiter » fait entrer les élèves, à partir de cas très concrets, dans le raisonnement géographique. Cela passe par la découverte, l’analyse et la compréhension des relations dynamiques que les individus-habitants et les sociétés entretiennent avec les territoires et les lieux qu’ils pratiquent, conçoivent, organisent, représentent. En outre ces approches se font à toutes les échelles.

Habiter un espace de faible densité

La question des ressources est aujourd’hui une des plus importantes qui soient et la géographie l’aborde de façon efficace. On insiste sur l’importance des espaces ruraux et agricoles. En effet, ils contribuent à la fourniture des ressources essentielles, notamment alimentaires. Cela, alors qu’une partie de l’humanité est toujours sous-alimentée ou mal alimentée. On montre les enjeux liés à la recherche de nouvelles formes de développement économique. Elles sont susceptibles d’assurer une vie matérielle décente au plus grand nombre, sans compromettre l’écoumène et sans surexploitation des ressources.

Ce thème autorise aussi une présentation de type géo-histoire. Cela donne de la profondeur à l’analyse. Mais offre aussi la possibilité de bien connecter la partie histoire et la partie géographie du programme de C4.

Une étude de cas au choix du professeur aborde chaque sous-thème. L’échelle mondiale permet de la contextualiser.

Habiter un espace à vocation agricole

Problématique : Quels sont les modes d’habiter dans les espaces de faible densité à vocation agricole ?

 

Le deuxième sous-thème invite à prendre en considération des espaces de faible densité à vocation agricole et forestière. Ils ont des problématiques communes, mais aussi des singularités propres et recouvrent des réalités spatiales contrastées. Certains sont des espaces fragiles, sous contraintes. Ainsi des espaces agricoles marqués par la baisse démographique. Mais aussi des fronts pionniers en voie de consolidation. Ou alors des espaces agricoles dynamiques et intégrés aux espaces urbanisés qu’ils approvisionnent. Les campagnes ne sont d’ailleurs jamais seulement agricoles. Enfin certaines campagnes agricoles sont très fortement insérées dans la mondialisation. Le céréalier nord-américain et d’autres agriculteurs peuvent suivre les cours mondiaux des produits agricoles.

Ressources

Actualité

Autres cours en lien avec ce thème