Des chrétiens dans l'Empire

Des chrétiens dans l’Empire est le sous-thème 2 du dernier thème du programme d’histoire de la classe de sixième. Ce niveau est l’aboutissement du cycle 3. Le projet de formation du cycle 3 ne vise pas une connaissance linéaire et exhaustive de l’histoire. En effet, les moments historiques retenus ont pour objectif de mettre en place des repères historiques communs. Ainsi, les cycles 3 et 4 les enrichissent progressivement. Ils permettent de comprendre que le monde d’aujourd’hui et la société contemporaine sont les héritiers de longs processus. Mais aussi que les femmes et les hommes du passé sont à l’origine de choix et de ruptures.

L'Empire romain dans le monde antique

La première année du cycle 3 aborde la conquête de la Gaule par César. Cependant, le thème explore un autre fondement commun aux civilisations de l’Antiquité, le modèle impérial, au-delà même de l’ensemble méditerranéen. La notion d’empire est au cœur de ce thème. C’est dans le cadre de l’empire romain que le christianisme devient une religion dominante au IVe siècle. Cale ouvre la voie à un autre type d’aspiration à l’unité, l’idée de chrétienté. Ensuite, le thème invite à un voyage le long de la route de la soie et à une incursion dans un autre monde ancien. La Chine s’organise autour d’un État impérial centralisé. La Chine des Han touche ainsi aux limites d’un empire romain qui se veut universel depuis Auguste.

Problématique : l’empire romain fut-il un empire uni et universel ?

Des chrétiens dans l'Empire

Le christianisme issu du judaïsme se développe dans le monde grec et romain. Quels sont les fondements de ce nouveau monothéisme qui se réclame de Jésus ? Quelles sont ses relations avec l’empire romain jusqu’à la mise en place d’un christianisme impérial ?

L’essentiel est de montrer la lente élaboration au Ier et au IIe siècle, au sein du judaïsme. Ce nouveau groupe religieux s’en distingue peu à peu et de façon inégale selon les régions. Ainsi, des événements permettent de convoquer et d’expliquer l’histoire du judaïsme dans l’empire romain. C’est le cas de la révolte juive de 66, le siège et la prise de Jérusalem par Titus qui s’ensuivirent en 70 et la destruction du Temple.

Ressources

Actualité