Le monde méditerranéen

Histoire - Seconde

La Méditerranée antique ouvre le programme d’histoire de la classe de seconde générale et technologique.

Le monde méditerranéen : empreintes de l'Antiquité et du Moyen-Age

Le premier thème vise à réactiver et à enrichir les connaissances des élèves. Ainsi il convoque quelques jalons et héritages essentiels de l’Antiquité et du Moyen Âge autour de la Méditerranée.

Ce chapitre se centre sur la Méditerranée. Il met en évidence le rôle fondateur de ces espaces dans la construction de la modernité analysée dans la suite du programme. À travers le terme d’empreintes, on met en évidence des héritages politiques et civilisationnels. Ils permettent de mieux comprendre l’Europe moderne. 

La Méditerranée antique

La démocratie athénienne et l’empire romain incarnent des modèles de domination et de civilisation dans le cadre politique de la cité antique. Les époques postérieures les prennent pour des références fondatrices. Cette longue postérité donne lieu à des lectures plurielles : un empire romain décadent à partir de sa christianisation développée par Edward Gibbon et Voltaire dans le contexte anticlérical des Lumières. Mais aussi de l’image du « siècle de Périclès » comme moment de plénitude forgée et développée aux XVIIIe et XIXe siècles essentiellement en Allemagne. En effet, Rousseau voyait en lui l’image de la
corruption par le luxe et la richesse.
Ces lectures reflètent le plus souvent des préoccupations propres aux époques des commentateurs. Cela d’autant plus que les sources directes sont souvent rares. Donc il est important de distinguer ce que l’on sait de ces périodes et les représentations qui en sont issues. Le travail d’historicisation est ici essentiel.

Problématique du chapitre : Comment, dans la Méditerranée antique, des modèles politiques et culturels d’une grande postérité se sont-ils affirmés et quelles caractéristiques en furent retenues ?

Objectifs

Ce chapitre vise à rappeler que l’Antiquité méditerranéenne est le creuset de l’Europe. On peut pour cela : 

  • distinguer des temps, des figures et des constructions politiques ayant servi de référence dans les périodes ultérieures ;
  • montrer comment Athènes associe régime démocratique et établissement d’un empire maritime ;
  • montrer comment Rome développe un empire territorial immense où s’opère un brassage des différents héritages culturels et religieux méditerranéens.

Passage et ouverture

  • Périclès et la démocratie athénienne.
  • Le principat d’Auguste et la naissance de l’empire romain.
  • Constantin, empereur d’un empire qui se christianise et se réorganise territorialement. 

Ressources

Actualité

Autres cours abordant ce thème