Des ressources à ménager

Des ressources à ménager est le troisième sous-thème abordé dans le programme. Le programme de géographie de la classe de cinquième questionne les espaces et les territoires dans le cadre de leur aménagement par les sociétés. La durabilité de leur développement et les effets géographiques de la mondialisation contemporaine sont les axes de réflexion. Dans cette perspective, on sensibilise les élèves à la question du développement, qui reste tout à fait essentielle. Mais la monté en puissance en modifie les termes. En effet, le changement global et la surexploitation de certaines ressources entraînent des changements.

Des ressources limitées, à gérer et à renouveler

La question des ressources est aujourd’hui une des plus importantes qui soient et la géographie l’aborde de façon efficace. Donc on insiste sur l’importance des espaces ruraux et agricoles. En effet, ils contribuent à la fourniture des ressources essentielles, notamment alimentaires. Pourtant une partie de l’humanité est toujours sous-alimentée ou mal alimentée. D’autre part, on montre les enjeux liés à la recherche de nouvelles formes de développement économique. En effet ils sont susceptibles d’assurer une vie matérielle décente au plus grand nombre, sans compromettre l’écoumène et sans surexploitation des ressources.

D’autre part, ce thème autorise aussi une présentation de type géo-histoire. Elle donne de la profondeur à l’analyse. On peut connecter la partie histoire et la partie géographie du programme de C4.

Enfin, chaque sous-thème est abordé par une étude de cas au choix du professeur, contextualisée à l’échelle mondiale, qui doit permettre d’aborder les objectifs de développement durable de l’ONU (ODD)

Problématique : comment répondre aux besoins croissants de l’humanité sans épuiser des ressources souvent non renouvelables ?

L'énergie, l'eau : des ressources à ménager et à mieux utiliser

Pour aborder la ressource en eau, l’étude d’un bassin fluvial (Sénégal, Niger, Nil, Tigre et Euphrate, Gange, Indus….) est une entrée intéressante. On zoome sur les embouchures aux milieux fragiles, où sont multiples activités. Dans une autre aire géographique on aborde les usages de l’eau et les concurrences. Le bassin du Colorado ou du Rio Grande sont des choix possibles pour aborder la question des prélèvements. Le choix d’un grand delta en région de fort peuplement est une autre possibilité. Ainsi le delta du Nil, ou du Niger ou encore du fleuve rouge au Vietnam, par exemple.

ODD mobilisés sur l’énergie et l’eau : accès à l’eau salubre et à l’assainissement (ODD6) ; recours aux énergies renouvelables (ODD 7) ; conserver et exploiter de manière durable les mers et les océans et les ressources marines aux fins du développement durable (ODD 14).

Ressources

Actualité