Comment le croisement de grilles de lecture permet-il de comprendre la complexité du monde actuel ?

La version augmentée de ce cours comporte

  • Le cours rédigé (intro + conclusion)
  • Des quiz : 20 questions.
  • Toutes les annales du bac (filières L, Es et S).
  • Sujets : 3 études de documents.
  • 1 lexique

Je veux en savoir plus

La géoéconomie s’intéresse aux écarts de richesses, de développement… Elle se mesure de différentes manières : le PIB, le PIB/hab, la richesse en ppa…

Exemples de cartes géoéconomique : les  inégalités  de  développement  et  la  massification  des échanges  sont,  par  exemple,  des  éléments-clés  de  la  compréhension  du  fonctionnement actuel  des  territoires  mondiaux. 

La grille de lecture repose sur : le  PIB,  l’IDH,  l’IPH,  les  échanges  mondiaux  de marchandises, les réseaux de transports, les grands pôles économiques mondiaux ;

Les cartes permettent de mettre en avant les centres et les périphéries du monde.

Exemple : un monde inégalement riche

PIB et PIB/hab. dans le monde

Le monde est plein de disparités comme l’illustre la carte par anamorphose. On peut y lire la richesse des pays par Etat à travers le PIB. Une « couleur » vient ajouter une seconde information : la richesse par habitant (PIB/hab).

Deux informations sont donc croisées : la richesse et la démographie. La Chine est un pays riche mais très peuplé. Les Etats-Unis sont aussi un pays riche mais moins peuplé. Ainsi, les Chinois ne bénéficient pas de la même richesse par individu que les Américains !

La géopolitique s’intéresse aux rapports de force entre différents acteurs pour le contrôle d’un territoire. Les conflits sont la partie la plus visible de ces rapports de force.

Une lecture : on peut notamment aborder les relations entre États, leurs conflits, leurs  alliances,  leurs  rapports  d’influence,  qui  demeurent  une  donnée  essentielle  de l’organisation du monde ;

Grille de lecture géopolitique : les organisations internationales, les puissances nucléaires, les conflits régionaux.

Par contre, la carte est moins bien adaptée pour représenter les nouvelles formes de conflictualité comme le terrorisme, les actions d’influence via Internet et les réseaux sociaux…

La cyber guerre : guerre via le réseau informatique. Le virus informatique Stuxnet a rendu inutilisable la centrale nucléaire de Buschert en Iran, sans la détruire. Plus près de nous, les attaques informatiques visent parfois à bloquer les réseaux et le fonctionnement de certains pays. En 2008, l’Estonie a subi une attaque informatique de grande ampleur qui a paralysé le pays pendant plusieurs heures.

L’environnement concerne l’ensemble de l’humanité et ne peut être réduits aux découpages politiques, économiques ou culturels. La clé géoenvironnementale est une  lecture du monde qui interroge  la  durabilité  du  développement  des territoires mondiaux : dégradations environnementales, lien entre les ressources naturelles et la croissance démographique…

Les cartes permettent de localiser les ressources, les risques, les dégradations de l’environnement… elles rendent visibles des phénomènes complexes comme le réchauffement climatique.

Une grille de lecture géoenvironnementale : les émissions de gaz carbonique, les ressources en eau, deux planisphères mis en parallèle représentant la localisation d’une ressource naturelle

Exemple : les émissions ce CO2

Emissions de CO2. Cette carte par anamorphose montre les pays les plus émetteurs de CO2. La Chine arrive « en tête  » avec les USA, ce sont les pays les plus polluants de la planète. Ces rejets s’expliquent par la production industrielle en Chine et la consommation d’énergie aux Etats-Unis.

La croissance chinoise engendre une pollution où l‘environnement prend un poids de plus en plus grand du fait des retombées négatives. Par exemple, lors des Jeux Olympiques de Beijing en 2008, la circulation routière dans Pékin apportait un nuage de pollution qui posait problème pour les athlètes et pour les images diffusées. De nos jours, il est courant que les grandes villes du littoral comme Shanghai ou Beijing soient recouvertes d’un nuage de pollution pendant plusieurs jours. Il pose des problèmes pour la santé à travers des troubles respiratoires. Cette pollution est créée par les usines ainsi que les véhicules automobiles. Il se forme un nuage de polluants en suspension qui couvre la ville et réduit la visibilité. Les seuils de pollutions sont souvent atteints et dépassés ce qui met en danger la santé des populations. Ce sont environ 4.000 Chinois qui meurent quotidiennement de la pollution de l’air suite à des insuffisances respiratoires ou le développement de cancers. Porter un masque respiratoire de protection est une solution temporaire. Des filtres à air sont vendus dans le supermarché et ont pour fonction d’assainir l’air des appartements. En 2008, lors des JO les autorités chinoises ont décidé d’arrêter les usines et la circulation. La ville de Beijing installe depuis 2015 des « fontaines d’air » dans la rue afin d’avoir ponctuellement de l’air respirable. Suite à cette situation, certaines entreprises étrangères, notamment japonaises, envisagent de ne plus s’installer en Chine.

Culture : « la culture est l’ordre social tacite d’une organisation : elle façonne les attitudes et les comportements de manières variées et durables. Les normes culturelles définissent ce qui est encouragé, déconseillé, accepté ou rejeté au sein d’un groupe. Quand elle s’accorde avec les valeurs, les motivations et les besoins personnels, la culture peut libérer des quantités considérables d’énergie en vue d’atteindre une finalité commune et de stimuler la capacité de l’organisation à prospérer. La culture peut aussi évoluer de manière souple et autonome en réponse à l’évolution des opportunités et des demandes« .

La culture qui est un élément identitaire et d’affirmation peut être remise en cause. Il existe donc des attentats culturels. L’innocence des musulmans est un film sorti en septembre 2012. Il présente une image très négative du Prophète et des musulmans en général. Ils sont violents, pédophiles et ne réfléchissent pas. La diffusion de ce court métrage a entrainé des manifestations en Libye, en Egypte… il a été condamné par l’Iran. L’Afghanistan a demandé la fermeture du site YouTube… La culture peut être utilisée pour dénoncer une situation vue par Banksy.

La géoculture représente donc de manière cartographique les phénomènes culturels.

Une grille de  lecture  géoculturelle s’appuie sur : les  grandes  aires  linguistiques  ou  religieuses,  l’accès  à internet, les grands événements sportifs mondiaux

Exemple : l’accès à Internet dans le monde.

Document 2 – Les vingt États qui concentrent le plus de personnes non connectées à Internet en 2013.

Banque Mondiale, 2014 – Carte réalisée d’après le rapport Les obstacles à l’utilisation d’Internet dans le monde produit par le cabinet McKinsey & Co, octobre 2014

La carte est particulière en ce sens où elle nous montre le nombre de personnes non connectées au réseau internet. L’image que l’on a du monde est différente, même si on retrouve les deux grands pays que sont la Chine et les Etats-Unis.

Aller plus loin